SSD au Togo en 2021

 

Après une parenthèse liée à la pandémie de Covid, SSD est retournée au Togo en 2021

 

En 2021 et malgré la pandémie de Covid-19, SSD est retournée à deux reprises au Togo.

Une première mission s'est déroulée fin juin-début juillet sous la conduite de Béatrice Van Frachen, récemment nommée présidente du conseil d'administration. L'équipe se composait, en plus de sa présidente, de Philippe Bettendorff, président honoraire, de Guy Ferdinande, trésorier, de Philippe Allardin et de Xavier De Muylder, administrateurs.

Outre les contacts cordiaux et positifs avec les autorités sanitaires du pays, on retiendra essentiellement:

  • un renouvellement presque complet et un étoffement bienvenu de l'équipe médicale du CHR de Sokodé, notamment en chirurgie, radiologie, gynécologie-obstétrique, urologie, cardiologie ;
  • la volonté exprimée à de nombreuses reprises de poursuivre et de développer la collaboration entre le CHR et SSD, notamment via la reprise des échanges avec des stagiaires en médecine belges ;
  • la poursuite du programme mère-enfant qui se concrétisera en 2022 par la rénovation du bloc d'accouchements qui en a un urgent besoin ;
  • un projet de dépistage de l'hypertension artérielle dans la région de Sokodé, sous la houlette du nouveau cardiologue du CHR ;
  • une réflexion sur le développement de la pédopsychiatrie au sein de l'hôpital.

Par ailleurs, l'équipe de SSD a pu constater que le service de pédiatrie rénové fonctionnait au mieux sous la conduite de son dynamique chef de service, le Dr Fidel Dossou. Au passage, SSD a renouvellé sa dotation annuelle de 1.300.000 FCFA (environ 2.000 euros) destinée à couvrir les frais de consommables des patients indigents de la pédiatrie.

On se réjouira également de la poursuite des cures chirurgicales de fistule obstétricale qui sont quasiment devenues une routine au CHR de Sokodé. Il s'agit donc de la pérennisation  des nombreuses campagnes menées en leur temps par SSD pour combattre ce fléau.

L'équipe de SSD a également repris contact avec la Sœur Stella, directrice de l'Hôpital Saint-Joseph à Datcha. Bien que cet hôpital manque toujours cruellement de médecins, la Sœur est demanderesse de nouvelles campagnes de chirurgie urologique.

En automne 2021, une nouvelle mission a eu pour objectifs:

  1. d'assurer le suivi et la formation en pédiatrie: Marie-Noëlle Van Parijs et Nelly Keutgen, infirmières pédiatriques;
  2. de réaliser des interventions chirurgicales urologiques à l'Hôpital Saint-Joseph à Datcha: Drs Christope Assenmacher (urologue) et Xavier De Muylder (gynécologue), Baudouin van der Haert (anesthésiste) et Sarah Schildermans (infirmière).
  3. des rencontres au CHR de Sokodé dans le but de lancer le projet de rénovation de la maternité: Dr Xavier De Muylder (gynécologue).