Siège social: Camp Romain 6
1300 Wavre (Belgique)

ssd.asbl@gmail.com

ESPACE MEMBRES

Carte Togo

Appui à la relance de la pédiatrie du CHR de Sokodé,
décembre 2018

 

Dans la foulée des missions effectuées par Marie-Noëlle Van Parijs, infirmière pédiatrique et membre de SSD, une évaluation approfondie des besoins du service de pédiatrie du CHR de Sokodé a été réalisée en collaboration avec le Dr Dossou, nouveau chef de service, le Dr Masendu Kalenga, chef du service de néonatologie du CHR de la Citadelle à Liège et Marie-Noëlle Van Parijs.

La mission a commencé par une visite approfondie du service, une attention particulière étant porté sur le projet de modification architecturale et de rénovation du service. Elle a été complétée par un tour de salle dans l’unité de réanimation et dans la salle "kangourou", l’objectif était d’évaluer quelques procédures médicales. Elle s'est terminée par:

1. une séance de travail avec le Dr Dossou portant sur les modifications architecturales  souhaitables et un examen de la liste des équipements souhaités.
2. une visite des locaux et l'examen des propositions de modifications architecturales, d’abord avec l’entrepreneur, Mr Ayeva, puis avec le directeur du CHR et toute la délégation de SSD.
3. l'animation d’une réunion mixte obstétrico-pédiatrique avec pour objet le renforcement de la collaboration et l’amélioration des pratiques dans le secteur des soins à la mère et à l’enfant.

Du point-de-vue infirmier, suite à ses observations de février 2018, Marie-Noëlle a pu observer une grande amélioration en ce qui concerne la prise en charge des enfants de petit poids. La méthode kangourou est tout à fait bien acceptée par les mamans et papas qui la pratiquent à tour de rôle. La grand mère est souvent présente et soutient les parents. Un accord avec le service social a été finalisé afin que les parents ne paient que 3 jours d'hospitalisation, ce qui permet aux enfants d'être suivis jusqu'à ce qu'il atteignent environ 1,5 kg et aux parents de se mettre en confiance. Les enfants sont calmes, sereins et souvent fort éveillés !

Pendant le séjour,trois enfants ont pu bénéficier d'un gavage gastrique.Les parents ont tout de suite bien compris l'enjeu et sont devenus très vite autonomes par rapport à ce soin.

Pour assurer le suivi des soins, un dossier médico-infirmier serait le bienvenu. Avec l'aide du personnel du service de néonatologie du Grand Hôpital de Charleroi, un document sera élaboré et discuté sur place lors de la prochaine mission.

On a à nouveau insisté sur les importants efforts à réaliser au niveau de la stérilité et de l'asepsie, même s'il est vrai que le manque de points d'eau ne facilite pas les choses.